Attaque terroriste à Bamako: Les voisins solidaires avec le peuple malien

24/11/2015

Trois jours après les effroyables attentats de Radisson Blu, le Premier ministre ivoirien, ministre de l’Economie, des Finances et du Budget, Daniel Kablan Duncan, accompagné de plusieurs membres du gouvernement, s’est rendu dans les locaux de l’ambassade du Mali à Abidjan, pour présenter les condoléances du peuple ivoirien au Mali au nom du chef de l’Etat ivoirien S. E. M. Alassane Ouattara.

 

L’ambassadeur Ag Rhissa a, à son tour, condamné l’attentat au Radisson Blu hôtel qui a fait une vingtaine de morts, dont de nombreux étrangers. Il a salué le rôle combien important joué par le président Ouattara dans la résolution de la crise malienne.

Il a remercié le chef du gouvernement ivoirien pour cette marque de solidarité du peuple frère de la Côte d’Ivoire à l’endroit du peuple malien, et a réaffirmé la détermination du Mali à combattre le terrorisme.

Lundi le président Yayi Boni du Bénin s'est rendu à Bamako pour exprimer sa compassion au peuple malien.

 

Le Mali, pays membre de l'Union économique et monétaire ouest africain (UEMOA), "n'est pas attaqué seul, c'est toute la sous-région, tout l'espace UEMAO, toute l'humanité, qui a été attaqué, a déclaré le chef de l'Etat béninois, président en exercice de l'UEMOA.

Il a décrit l'attaque du 20 novembre contre l'hôtel Radisson, à Bamako, comme un "acte barbare et sauvage", qui a causé plus de 20 morts dont les deux terroristes.

Le président Yayi Boni a remercié le président sénégalais Macky Sall pour avoir effectué dimanche un déplacement "en notre nom" pour présenter les condoléances de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'ouest (CEDEAO).

Ce même lundi, le Premier ministre de la transition du Burkina Faso, Yacouba Izaac Zida, a aussi effectué une visite à Bamako, porteur d'un message de compassion du président de transition du Burkina Faso, Michel Kafando, au président malien Ibrahim Boubacar Kéïta.

Il s'est déclaré "sûr" que la force de défense mise en place lors du dernier sommet G5-Sahel à Niamey, "sera dotée des moyens humains et matériels nécessaires, pour que la lutte contre le terrorisme porte ses fruits le plus plutôt possible".

Please reload

  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle