Une amazone nommée Delphine Baya

03/04/2016

Ce dimanche 3 avril l’association des Amis de l’Afrique Francophone a organisé un tournoi de football en salle qui regroupait des équipes et des jeunes venant de l’agglomération lyonnaise et des communes environnantes.

Le gymnase Chanfray, dans le 2ème arrondissement de Lyon a été le théâtre d’un marathon footballistique de jeunes acteurs du ballon rond au profit d’un élan de solidarité envers les jeunes filles mères de Bikélé et d’Owendo, des communes du Gabon. Organisatrice de cette journée, Delphine Baya, personnage atypique et emblématique du monde associatif lyonnais n’est plus à présenter. D’origine congolaise, de Madingou-Kayes au Congo-Brazzaville, arrivée du Congo à Sablé en 1994, Delphine aime se définir comme «sarthoise d’adoption», fille de la République. Elle est professeur de lettres et d'histoire au lycée Japy à Lyon. Delphine Baya, qui vient de publier son premier livre: «Noire, catholique et amoureuse de la France» (édition Yévi), est également présidente de l’association Les Amis de l’Afrique Francophone (Amaf) qu’elle a cofondé avec Christiane Alibert, professeur de droit, et le Dr René Distel.

L’Amaf a pour objectif de promouvoir un «vivre ensemble» harmonieux, de faire découvrir aux jeunes les institutions républicaines et de promouvoir le dialogue interreligieux et le respect de la laïcité à travers diverses animations comme l’organisation d’un concours de la francophonie et d’un concours de poésie, la visite des institutions de la république et européennes, la création d’un journal lycéen…

L’association «Les Amis de l’Afrique Francophone» œuvre aussi pour la promotion d’activités génératrices de revenus et la mise en place de centres de formation en Afrique et le soutien aux publics vulnérables sur le continent africain. C’est d’ailleurs l’une des raisons de l’organisation de ce tournoi de foot en salle. En milieu d’après-midi, les gradins se sont d’un coup remplis faisant monter la température des joueurs qui évoluaient depuis neuf heures du matin.

 

Les invités et officiels partenaires de l’association se sont joins au public disposé en fonction des affinités des sélections en compétition. C’est ainsi qu’on a pu noter la présence de l’industriel et grand patron M. Mérieux, du vice-consul du Maroc, de la représentante du Crif Rhône-Alpes Auvergne, du représentant de la mosquée de Tarare, de la proviseure du lycée Japy, de Mme Michon du comité Miss France Lyon, de Miss Rhône 2015, de l’ancien champion de gymnastique, Yann Cucherat, adjoint au sport à la ville de Lyon, de Denis Broliquier, maire du deuxième arrondissement et entre autres personnalités de la vie culturelle, culturelle, sportive et politique… le Sénateur-Maire et président de la Métropole de Lyon, Gérard Collomb venu en famille, accompagné de son épouse et de leurs filles.

 

Delphine Baya, cette femme avec un faux air de nonchalance réussit là où d’autres qui revendiquent la paternité et l’exclusivité de la culture associative entre Rhône et Saône n’osent même pas imaginer. En effet elle a le secret de pouvoir réunir de manière improbable des acteurs et des personnalités. Quand on lui demande sa recette, elle répond simplement : «Je refuse toute forme de communautarisme… et je veux aider les jeunes à s'intégrer en France».  Elle ne laisse pas indifférente. On se souvient il n’ya pas si longtemps qu’elle arborait une coiffure assez originale: elle avait teint ses cheveux aux couleurs tricolores d'un côté et aux couleurs du Congo de l'autre.

Par son action, Delphine Baya souhaite consolider les liens entre la France, l’Afrique, le Moyen et le Proche-Orient et promouvoir la paix, la tolérance et la solidarité.

A la fin du tournoi, tout le monde était vainqueur, toutes les équipes sont reparties avec des coupes et des cadeaux offerts par les partenaires de l’AMAF. La journée s’est finie autour d’un ver de thé offert par une dynamique équipe de l’association de la mosquée de Tarare.

 

 

Association Les Amis de l’Afrique Francophone

Contact AMAF : site www.amaf.site-fr.fr

Please reload

  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle