Remboursement de la dette des pays africains: Le Mozambique sonne la révolte?

Un développement difficile mais sur la bonne voie

Le Mozambique est un état situé sur la côte orientale du continent africain.
C’est une ancienne colonie portugaise, et qui regorge de ressources naturelles peu ou pas encore exploitées.
La stabilisation politique, même si elle n’est pas parfaite partout dans ce pays immense, amène des progrès indéniables pour la population. Le taux de mortalité infantile a chuté, l’espérance de vie augmenté même si elle reste toujours très basse.
Les infrastructures ayant été détruites à la fois par les portugais lorsqu’ils ont quitté le pays et par la guerre civile qui a duré 13 ans par la suite, la capitale Maputo, située tout au sud, se trouve excentrée et loin du reste du pays. Il faut plusieurs jours pour aller de Maputo jusque dans le nord du pays par la route.
La population continue cependant d’augmenter à un rythme accéléré, et l’augmentation de la richesse globale du pays ces dernières années reste fragile.
Les voies principales du développement restent les ressources naturelles et minières, dont le charbon principalement, ainsi que le tourisme. Celui-ci est désormais possible dans un certain nombre de régions du Mozambique.
Malheureusement, le pays subit régulièrement de nombreuses catastrophes climatiques, ce qui freine fortement ses possibilités de développement.

 

Le Mozambique ne paiera pas sa dette souveraine

Le Mozambique ne paiera pas au FMI les intérêts sur les obligations en dollars cette semaine en raison de la détérioration de sa situation budgétaire. Le pays de Filipe Nyusi, devait payer des intérêts de 59.8 millions de dollars ce 18 janvier.

Le ministère de l’Économie et des Finances a estimée que la capacité du gouvernement à effectuer des paiements de la dette est «extrêmement limitée en 2017 et ne permet pas à la chambre républicaine d’effectuer le paiement d’intérêts programmé sur les billets».

En Avril dernier, un scandale sur les prêts non-divulgué avait causé la suspension de l’aide du FMI au pays. Les pourparlers en vue d’une reprise de ce soutien sont en cours. Maputo avait également annoncé aux investisseurs, en octobre dernier, qu’elle avait besoin de restructurer sa dette commerciale.

Le montant total de la dette, payable d’ici janvier 2023, est de 727 millions de dollars.

Charles Blitzer, ancien fonctionnaire du FMI qui conseille le groupe Lazard et White & Case LLP a déclaré la semaine dernière, qu’ « un groupe de détenteurs d’obligations s’attendait à ce que le gouvernement effectue le paiement des coupons», ce qui n’a pas été le cas.

Please reload

  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle