Sibeth Ndiaye: La Sénégalaise qui murmura à l'oreille du Président de la France

La France se réveille en ce lundi du 8 mai, date marquante dans le calendrier républicain français d’un événement historique à savoir la victoire des Alliés sur l'Allemagne nazie et la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe marquée par l'annonce de la capitulation de l'Allemagne. Ce jour marque l’avènement du plus jeune président de la 5ème République française: Emmanuel Macron.

Pendant toute la durée de la campagne électorale en France, le monde entier écarquillait des yeux devant l’ascension politique de Macron. Aidé de sa jeunesse et sa détermination l’ancien banquier, comme l’aimait à le rappeler sa rivale du second tour, réussit son pari : devenir Président de la République française. Cependant, il faut reconnaitre qu’il doit ce succès à toute une fourmilière qui travailla d’arrache-pied à ses côtés de jour comme de nuit.

Parmi ces fourmis, une femme, une Africaine: Sibeth Ndiaye. Elle est sénégalaise d’origine. Son prénom seul fait échos du mythe qui l’entoure. Il rappelle les légendes des reines combattantes de la Casamance. La légende familiale veut que sa mère l’ait découvert en lisant le quotidien national sénégalais «Le Soleil».

Chez les «Diolas», une ethnie du sud du Sénégal, son prénom signifie celle qui a «remporté beaucoup de combats», ce qui lui correspond bien. Née au Sénégal et Française depuis un an, cette spécialiste de la communication fait partie des membres phares de l’équipe du tout nouveau Président de la France.

Titulaire d’un DESS en économie de la santé, elle a suivi dès ses études un parcours engagé. Après avoir été militante à l’Unef, elle est devenue membre du PS en 2002, suite à l’élection présidentielle qui a vu Jean-Marie Le Pen passer au second tour. Un évènement qui l’a marqué et qui a surement pris encore plus d’importance lors de ce second tour face à la fille du fondateur du Front National.

Née au Sénégal, Sibeth est devenue Française qu’en 2016. A ce sujet, elle explique avoir mis beaucoup de temps à se décider à acquérir la nationalité. En effet, une grande partie de sa famille réside au Sénégal et les autres vivent dans d’autres pays d’Afrique de l’Ouest.

Revenant sur les raisons de son compagnonnage avec le leader d’En Marche, Sibeth aime à dire que  ce qui la séduit dans le mouvement d’Emmanuel Macron, c’est la volonté de transcender les clivages existants, la tentative audacieuse pour essayer autre chose, et le sentiment que ça ne pouvait plus continuer comme avant, que les appareils existants ne réfléchissaient plus sur le monde et ses évolutions.

Même si elle ne considère pas représenter un exemple pour les femmes africaines, elle est malgré elle un symbole. En effet, son parcours brillant montre que lorsqu’on a un objectif, il est possible de l’atteindre grâce à la volonté et la passion.

Please reload

  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle