Un député sénégalais arrêté à Paris pour une sombre affaire de "fuite" de capitaux.

12/11/2017

Alors que le pays de Léopold Sédar Senghor savourait les dernières bulles d'une ivresse suite à sa qualification à la Coupe du monde 2018 et que les spécialistes du ballon rond ne tarissaient pas d'éloges pour les hommes de l'entraineur Aliou Cissé, digne héritier de la génération 2002, les sénégalais se sont réveillés ce dimanche avec une nouvelle qui n'élève pas le niveau de l'image des autorités sénégalaises. Certains élus sénégalais se croient intouchables, même en dehors de leur territoire national. Mais dans certains pays, même amis, la loi s'applique pour tous. L'un d'eux l’expérimentera à ses dépends. En effet, celui qui se déclare "orbi et urbi" être le griot du président sénégalais Macky Sall s'est illustré dans une sombre affaire de "fuite" de capitaux.  Farba Ngom, qui se rendait en France, a été interpellé dimanche 14 novembre 2017 à l’Aéroport Roissy-Charles de Gaulle. Il avait par devers lui la rondelette somme de 38.000 €uros soit près de 25.000.000 Francs Cfa.

Toujours au nom de la loi, Mouhamadou Ngom alias Farba a retrouvé la liberté grâce..., à son immunité. En France, comme dans beaucoup d’autres pays, la circulation de l'argent liquide est réglementée. Il n’est guère permis d'avoir par devers soi une certaine somme d'argent. Une pratique d'un lointain certain âge. Obligation légale que le député Farba a foulé du pied en arrivant à l'aéroport Charles de Gaulle ce dimanche matin un peu avant 6h00 du matin.

Farba Ngom a embarqué à Dakar à bord du vol Air France. L'avion immatriculé AF 0719 décolle le samedi à 23 h 10. Il voyage avec sa première femme et sa maman. Revendiquant un statut de... diplomate, Farba a, semble-t-il, a voulu passer entre les mailles du filets. Mais mal lui a prit et se fait arrêté par la police aux frontières française.

 

Des témoins racontent que aussitôt arrivé vers le tapis roulant, Farba Ngom s'empresse de remettre un attaché-case qu'il détenait à sa femme en lui susurrant en Puular de presser le pas pour sortir de l'aéroport . Ce qu'un des soldats de l'économie Française en tenue civile avait semble t-il remarqué. La dame se fait interpeller au même titre que Farba venu à la rescousse. Voulant jouer au futé, le député du Pr Sall laissera entendre qu'il allait s'occuper de la déclaration des devises découverts en sa possession et dispersées dans plusieurs valises.

La légendaire solidarité sénégalaise jouant, les autres Sénégalais avec lesquels il a voyagé parmi d'autres qui l'ont reconnu s'accordent spontanément à faire le pied de grue pour se solidariser mais également consoler sa maman et sa femme désemparés comme pas deux. 

C'est ainsi que les plus hautes autorités des deux pays sont mis au parfum de la situation. Les raisons de la présence de cette forte somme dans les "bagages" du député de Son Excellence ne sont pas bien élucidées.

Il sera libéré après quelques heures de "garde à vue" et un passeport confisqué. Il devra répondre prochainement à une convocation de la police Française.

Et comme le disent nos confrères de "Dakarposte.com"...

Affaire à suivre!

Please reload

  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle