Afrika Burger Lyon: Silence on mange!

Tout commença comme un pet silencieux qui empesta la tweetosphère. Ce tweet était d'autant plus puant qu'il venait d'un "frère". Il est vrai que l'ennemi n'a pas besoin de frapper frontalement. Le "frère" ou la "sœur" s'en occupe pour mériter les miettes qui tomberaient de table.

Des reportages ont suivi à d'autres reportages pour juste mettre en avant non pas l'idée audacieuse d'une activité d'Africains sur l'agglomération, mais plutôt nous rabâcher pour la énième fois le fait que des couleurs chaleureuses d'Afrique ont tout simplement remplacé la flamme bleu-blanc-rouge. Et alors...

Ces mêmes "lanceurs d'alerte" cachés courageusement derrière le petit doigt n'ont certainement pas su que le Front National, pardon, le Rassemblement National tenait son congrès à Bron.   En effet, c'est dans cette banlieue lyonnaise que la présidente du Front national a dévoilé, vendredi dernier, le nouveau nom de son parti: Rassemblement national.

 

C’est une chose de "chier" sur des initiatives portées par des membres de sa communauté et de faire semblant de clamer à qui veut l’entendre qu’on combat les idées de l’extrême droite; c’est une chose de s’agiter dans tous les sens pour exister. Mais, n'était-ce pas une réelle occasion pour nos autoproclamés "leaders" ou autres "écharpés" de faire front et de ne pas baisser la tête qu'un certain Mamoudou Gassama vient de relever.

 

Mais revenons à notre burger version africain. Le 1er Fast-food africain de Lyon qui fait autant parler de lui. Notre rédaction est allé à la rencontre de l'équipe composée de Alain Mulaba, un militant associatif qui n'est pas un novice dans le milieu puisque ayant autrefois géré un restaurant, le  "Kin Malebo". Président de l'association APAP-K et du COSIM, Alain le congolais s'associe avec Gaëlle Boz, une guinéenne d'adoption,  à la tête de «Autrement Guinée» une association qui organise du tourisme solidaire en Guinée Conakry et Cécile Cluzel, une "togolyonnaise" sensible à la culture africaine.

Après plusieurs évènement autour de la musique et la gastronomie traditionnelle africaine le trio à vu loin est s’est rapprochés grâce entre autre au "Festival Ngoma". C'est ainsi que les trois mousquetaires du burger version africaine ont eu l’envie de transformer leurs rencontre dans le milieu associatif en "un business bancable" comme le souligne Alain Mulaba. Ils créent "Africa Business Concept" pour gérer "Afrika Burger"

Afrika Burger une autre manière de gouter à l’Afrique
Comme on le sait tous le "burger" dans la gastronomie africaine est inexistant même en rêve on y penserai pas, n’est ce pas? Mais le trio aussi audacieux et impertinents qu’ils sont, ont prit le risque de détournés les codes de la gastronomie africaine en mariant l’Afrique à l’Occident.
En utilisant le "Mafé" du Mali ,le "Yassa" du Sénégal et le "Ndolé" du Cameroun , et les bananes plantains en guise de frites... Afrika Burger a tout prévu pour faire  plonger les nostalgiques dans leurs profond souvenir du pays avec une petite touche de modernité  comme pour lancer une invitation à voyager en Afrique avec un zeste d’originalité. Et tout ça fait maison!
Le but étant de faire découvrir la gastronomie traditionnelle africaine, Alain et ses associées voient encore plus grand. Ils ne s’arrêteront pas qu'au Burger, ils font aussi des "box" avec du riz accompagné des sauces sus-citées en plus du famossima Thiebou dieun, le plat national du Sénégal.

Donc ces "éboueurs intellectuels" qui tentent de saper l’initiative de ceux d'entre-nous qui veulent dépasser l'étape de la main-tendue" pour s'affirmer économiquement auront du pain sur la planche car des initiatives de la sorte se multiplieront et eux continueront à jouer à l'esclave de case en criant plus fort pour que le maître les entende.

Alors en attendant nous leurs disons: "Ssschuut on mange".

Please reload

  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle